La bande du Chap’

Parce que notre Chapitô ne peut pas vraiment vivre sans son équipe pour y mettre des paillettes, quelques présentations s’imposent ! Ceux qui sont là, chapiteau monté ou pas :

chapitot70-ok

Rémy VACHET // Directeur
75 90 28 // lechapito@gmail.com

Laetitia DE ROBERT DE BOUSQUET // administratrice
27 56 36 // admichapito@mls.nc

Clément CONAN // directeur technique
77 87 29 // techniquechapito@gmail.com

Suzanne IHAÖJ // secrétaire
27 56 36 // secretchapito@mls.com

Julien OKOUE-METOGO // régisseur spectacles
96 34 89 // regisseurchapito@gmail.com

 

Ceux qui sont là, à chaque fois que le Chapitô va quelque part :

Albertine GOROPOADJILEI,
Hméniko TREULUME,
Benoît BUGEON,
Ludovic COURTOIS,
Benoît BOLLEE.

Et bien sûr, le Chapitô n’oublie pas tous ceux ayant un jour fait partie de l’équipe ne serait-ce que pour quelques temps et qui ont eux aussi contribué à faire de la vie du Chap une superbe aventure…

La bande du Chap' P1010326-300x225

 

Le Chapitô de Nouvelle-Calédonie, c’est quoi ?

C’est quoi le Chapitô ?

Le Chapitô est une structure de diffusion itinérante qui sillonne les routes de la Nouvelle-Calédonie.

Comme son nom l’indique, c’est un chapiteau, comme pour les cirques traditionnels (vous en avez peut-être déjà vu, à Nouméa on en voit parfois un tout bleu, celui qu’utilise le Cirque des Samoa, quand il vient).

Mais… Nous ne faisons pas que du cirque ! Ce chapiteau est plutôt un centre culturel où on peut voir de la danse, du théâtre, du conte, de la musique, du cinéma, du slam, tout ce que vous voulez, et même… du cirque !

Il est orange à l’extérieur (ça se voit mieux au milieu de la verdure) et noir à l’intérieur (pour donner l’effet d’une vraie salle de spectacle).

Voilà sa photo :

Le Chapitô de Nouvelle-Calédonie, c'est quoi ? dans Quelques réponses sdc10817-300x225

 

Vous pouvez en voir un peu plus sur notre page facebook : ici

 

Comment on fait pour voir des spectacles ?

Pour venir au Chapitô, c’est facile, dès que vous le voyez dans le paysage, venez ! L’entrée est gratuite !

Parfois, la commune met en place des transports, pour faciliter les déplacements de ceux qui sont le plus loin.

On peut aussi venir avec l’école, il faut se renseigner et s’inscrire avec nous.

En générale, cherchez les affiches, il y a toutes les dates et les heures des activités. Sinon vous pouvez aussi venir voir régulièrement le blog ou le groupe facebook (qu’il suffit de rejoindre)…

 

Combien de temps vous restez ?

Toute l’année, nous bougeons. Comme les oiseaux migrateurs, nous nous installons quelque part, faisons notre nid et puis hop, on s’en va !

Quand le Chapitô s’installe quelque part, cela peut aller de quelques jours à deux semaines. Dans le nord, généralement 10 jours. Dans les îles, 15 jours. Dans le sud autour d’une semaine.

Mais rien de fixe…

 

Vous faites quelque chose à part les spectacles ?

Oui, le principe du Chapitô est de monter des projets avec les partenaires des communes qu’il visite. Ces partenaires peuvent être très différents : associations, groupes de musiques, établissements scolaires, artistes…

Il y a autant de projets imaginables que de personnes différentes : un festival, une résidence avec des habitants, un artistes qui veut créer un spectacle dans un endroit bien particulier, un défilé de robe missions, ça peut-être beaucoup de choses, tant qu’on en discute avant et que quelqu’un est motivé.

Ca peut aussi avoir lieu sans que le chapiteau ne soit là, comme par exemple les mercredis récréatifs organisés toutes les semaines pour les enfants de l’île des pins, ou un stage de cirque en tribu… Il faut juste un relais efficace sur place !

Et puis il y a l’école du spectateur…

 

C’est quoi l’école du spectateur ?

C’est amener les enfants à ouvrir leur imaginaire, à prendre le risque de découvrir des idées, des visions du monde, des objets qu’ils ne connaissent pas dans le domaine du spectacle vivant. Ca passe par des séances scolaires de spectacles avec l’école, des rencontres avec les artistes, des visites du Chapitô, des ateliers, des résidence avec des élèves, etc.

atelier-th-dom-jean-web-300x225 dans Quelques réponses

 

Pourquoi il n’y a pas des spectacles tout les soirs ?

Avant de pouvoir présenter un spectacle, il faut préparer le chapiteau. Déjà quand on arrive, il faut compter deux jours avant de pouvoir faire le premier spectacle : une journée pour le monter et une journée pour préparer toute la technique à l’intérieur (électricité, installation des loges, de la régie, du son, etc). Ensuite, il faut compter au moins une journée de travail de préparation avant chaque spectacle, il y a des répétitions, l’installation des lumières, des décors, etc. Il se passe aussi parfois des événements qui ne sont pas annoncés, plutôt en journée, comme des résidences pour que des artistes puissent créer des spectacles, des ateliers, des séances pour les écoles, etc

Image de prévisualisation YouTube

 

Le Chapitô, c’est pas que pour les enfants ?

Non ! Bien au contraire. C’est vrai que souvent, les spectacles sont destinés à un public familial, pour que les parents puissent venir avec leurs enfants sans prendre le risque qu’ils soient choqués, pour que le moment soit convivial. Mais ils ne sont pas QUE pour les enfants. Il y a aussi des spectacles plus « trash » qui sont même déconseillés aux jeunes enfants.

loges-web-300x179

 

Mais alors c’est à partir de quel âge ?

Ca dépend des spectacles, en général l’âge minimum est précisé sur les affiches, des enfants plus jeunes peuvent venir sous la responsabilité de leurs parents, mais il y a le risque qu’ils s’ennuient parce qu’ils ne parviennent pas à suivre. On peut venir à n’importe quel âge, mais c’est mieux de rester à la maison quand on est un bébé un peu trop petit pour comprendre…

 

 Tiens ! Et comment ça se démonte ?

Un petit dessin vaut mieux qu’un grand discours, voici la vidéo du démontage express de Bondé, en timelapse :

Merci à Jeanne Vassard pour avoir réaliser cette vidéo, et aux équipes de Pacifique et Compagnie et On the Spot, venue de Tonga à Ouegoa, qui nous ont permis de démonter le Chapitô plus vite que jamais !

Image de prévisualisation YouTube

 

 

 

L’équipe du Chapitô en 2016

Parce que notre Chapitô ne peut pas vraiment vivre sans son équipe pour y mettre des paillettes, quelques présentations s’imposent ! Ceux qui sont là, chapiteau monté ou pas :

Rémy VACHET
Directeur Artistique
75 90 28
lechapito@gmail.com

Laetitia DE ROBERT DE BOUSQUET
Administratrice
27 56 36
admichapito@mls.nc

Clément Conan
Directeur technique
77 87 29
keleconan@mls.nc

Suzanne IHAÖJ
Secrétaire
27 56 36
secretchapito@gmail.com

Julien Okoué-Metogo
régisseur spectacles
96 34 89
regisseurchapito@gmail.com

Le chap au Receiving 2016

Ceux qui sont là, à chaque fois que le Chapitô va quelque part :
Albertine GOROPOADJILEI
Hmeniko TEULUME
Ludovic COURTOIS
Benoît BUGEON
Benoît BOLLEE

Et bien sûr, le Chapitô n’oublie pas tous ceux ayant un jour fait partie de l’équipe ne serait-ce que pour quelques temps et qui ont eux aussi contribué à faire de la vie du Chap une superbe aventure…

Saison 2011

Bonjour à tous nos amis, spectateurs assidus et autres visiteurs occasionnels de ce blog !

Tout d’abord, l’équipe du Chapitô vous souhaite une bonne année, nous espérons pouvoir apporter un petit moment de bonheur, un instant d’évasion à tous les habitants des communes que nous allons visiter !

A ce jour nous pouvons déjà vous livrer l’itinéraire du Chapitô, toujours sous réserve des aléas du futur :

PONERIHOUEN
Du vendredi 11 au lundi 21 Mars 2011
En partenariat avec la province Nord et la Compagnie du Caméléon

ILE DES PINS
Du lundi 24 Mars au mardi 8 Avril 2011
En Partenariat avec la province Sud et la commune de l’île des Pins

DUMBEA
Du vendredi 15 Avril au dimanche 1er mai 2011
En partenariat avec la Province Sud et la commune de Dumbéa

PLUM
Du mardi 3 au jeudi 12 mai 2011
En partenariat avec la province Sud et le centre culturel du Mont-dore

Festival des îles sous la toile :

MARE
Tribu de Pénélo
Du lundi 23 Mai au mardi 7 juin 2011
En partenariat avec la Province des îles et L’ADACA-département des musiques traditionnelles

LIFOU
Du jeudi 9 au 22 Juin 2011
En partenariat avec la Province des îles et la compagnie du Caméléon

OUVEA
Du vendredi 24 Juin au jeudi 7 Juillet 2011
En partenariat avec la Province des îles et la compagnie du caméléon

NOUMEA
Du lundi 10 au mercredi 27 Juillet 2011
Quartier Saint-Quentin
En partenariat avec la ville de Nouméa et le Centre d’art

NOUMEA
Du lundi 16 au mercredi 31 Août 2011
Quartier de Magenta
A l’occasion des jeux du Pacifique

POUEMBOUT
Du jeudi 15 Septembre au lundi 3 Octobre 2011
En partenariat avec la province Nord, la commune de Pouembout le lycée agricole de Pouembout le Centre Culturel de Koné et la compagnie du Caméléon

POUM
Du jeudi 6 au samedi 15 Octobre 2011
En partenariat avec la province Nord

CANALA
Du vendredi 21 Octobre au dimanche 6 Novembre 2011-02-10
En partenariat avec la Province Nord

KAALA GOMEN
Du lundi 14 au jeudi 24 Novembre 2011
En partenariat avec la province Nord

ILES BELEP (mais sans le chapiteau)
Du samedi 26 Novembre au mardi 6 Décembre 2011
En partenariat avec la province Nord

Voilà, après ce petit tour de Calédonie, on devrait pouvoir souffler un peu… Et être regonflé par tous les instants de vie qu’on espère avoir pu partager avec vous…

Soutenez le Chapitô

Chers amis et spectateurs,

L’année 2008 a vu naître l’association le Chapitô de Nouvelle-Calédonie. Cette année fut riche de partage et d’échange sous le chapiteau. 16 000 spectateurs dont 5500 scolaires.14 semaines de présence dans les communes, tribus et quartiers et 62 représentations gratuites en moins de 6 mois d’activités. De nombreux bénévoles, artistes et techniciens ont participé à la réalisation du projet et au succès populaire du Chapitô. 2 salariés, 25 bénévoles et 80 prestataires de services (artistes et techniciens du spectacle). L’année 2008 fut une année d’investissement et d’évaluation des coûts liés à l’itinérance.Une année financière difficile, faite d’imprévus et d’infortune. Nous débutons cette nouvelle saison 2009 avec un programme chargé et des besoins importants en financement pour continuer à faire vivre et découvrir le spectacle vivant partout en Nouvelle-Calédonie. Alors si vous croyez en nous et en notre existence dans le paysage culturel calédonien : Faites un don et ainsi participez à la pérennité du Chapitô.
Si vous souhaitez plus de renseignements ou consulter notre bilan 2008, nous sommes à votre disposition.Notre blog http://lechapito.unblog.fr/
Merci de faire circuler ce document et surtout merci de votre soutien et de votre générosité
L’équipe du Chapitô

J’accepte de faire un don à l’association le Chapitô de Nouvelle-Calédonie

Nom :
Prénom :
Adresse :

Tel :
Email :
Montant du don en lettre :
Montant du don en chiffres :

o Don par chèque
o Don en espèces

Joindre ce talon à votre don et l’envoyer à l’adresse ci-dessous.
o Souhaitez-vous recevoir un certificat de versement de don (joindre à la déclaration annuelle des revenus)

Ou achetez nos beaux Tee-shirts à 1500 FRS
Vous faites ainsi un don de 700 FRS à l’association
Vous pouvez vous les procurer à notre bureau sur Nouméa ou pendant nos tournées.

Fiche technique du chapitô

Les caractéristiques techniques du chapiteau

La surface couverte : 22 mètres de longueur par 18 mètres de largeur, soit 560 m² dont 500
m² utilisable
Hauteur des deux mâts de soutien : 12 mètres (soit une hauteur utilisable de 6 mètres).
La toile : classée catégorie M2 (norme européenne de sécurité), elle est complètement opaque
ce qui permet d’avoir le noir complet, même en journée. La toile d’entourage peut ne pas être
utilisée suivant la demande.
Capacité d’accueil : entre 250 et 800 personnes suivant la configuration.
Matériel technique :
- un plateau scénique modulable : 21 mètres de largeur par 9 mètres de profondeur (soit 210
m² composés de 7 modules de 30 m²) sur 21 cm de hauteur,
- un dispositif professionnel lumière et son,
- un groupe électrogène de 110 Kvas permettant une complète autonomie.
Temps de montage :
- 8h à 10h pour la structure
- 4h pour le plateau, la lumière et le son
Nombre de personne pour le montage : 8 personnes pour la structure

chapitplateau.jpg

 

FICHE TECHNIQUE

LUMIERE :

- console lumière 24/48 (zero 88 jester) Nb: 1
- gradateurs 12 x 2.3 KW (RVE easy 12 DPN) Nb: 4
- projecteur Découpe 1000 (Robert Juliat 314 SX) Nb: 6
- projecteur PC 1000 (Robert Juliat 310 HPC) Nb: 20
- projecteur PAR 64 long (CP 60/61/62) Nb: 20
- projecteur PAR 36 (F1N) Nb: 10
- pieds Manfrotto (MA126CSU) Nb: 4

SON :

- console de mixage ONYX 1620 Mackie Nb: 1
- ampli 2 x 1600W/4_ (QSC rmx 5050) Nb: 1
- ampli torique 2 x 450 W/4_ (QSC rmx 1450) Nb: 2
- filtre actif analogique 2×2 voies stéréo (dbx 223XL) Nb: 1
- égaliseur graphique stéréo 2x 31 bandes (dbx 1231) Nb: 1
- enceinte sub-grave C2/MK2 Hortus audio Nb: 2
- enceinte de retour Granit VS12 Hortus audio Nb: 4
- double lecteur cd (denon dnd 4500 E2) Nb: 1
- graveur cd + station HD (Masterlink ALESIS) Nb: 1
- micros : - senheiser UHF (EM300G2 + SKM365G2) . Nb: 1
- Shure SM58SE. Nb: 1
- filtrage FPS Axson boitier 5prises 10/16A Nb: 1
- filtrage FPS Axson coffret 3voies séparées Nb: 1
-
- boitier de scène + multipaires 16/4 longueur 30m Nb: 1
-
- octopaire 8XLR3 M / 8XLR3 F longueur 3m Nb: 1
- octopaire JACK 6.35 mono M/M longueur 3m Nb: 2
- octopaire JACK 6.35 mono M/ RCA M Nb: 1
- XLR3 F/M longueur 10 m Nb: 20
- XLR3 F/M longueur 1 m Nb: 6
- Cordon Speakon NL4FX longueur 10m Nb: 6
- Cordon Speakon NL4FX longueur 15m Nb: 6
- Cordon Speakon NL4FX longueur 20m Nb: 6

SCENIQUE :

- ponts lumière de 10m alu triangulé 250 mm Nb: 3
(pris sur les mâts du chapiteau)
- frise 12m x 1m Nb: 3
- pendrillons borgnolle satin noir (l : 3m / h : 5m) Nb: 15
- collier Doughty double fixe 90° Nb: 8
- collier Doughty double pivot 360° Nb: 4
- tube alu ø 50 longueur 3m Nb: 6

ELECTRICITE :

- groupe électrogène 100 Kva (SDMO)
- câble HO7RNF 5G35 longueur 30m
- armoire électrique (socles : 4 P17 63A / 2 P17 32A / différentiels 30ma)
- coffret tetra 32A, 4 socles 10/16A + 1 socle P17 32A Nb: 2
- multipaire 6 longueur 15m Nb: 2
- multipaire 6 longueur 20m Nb: 4

DIVERS :

- Talkie-Walkie Motorola XTR 446 Nb: 6

Pas de droits sur l'album 91907

Le Chapitô,c’est quoi et qu’est ce qu’on fait en 2009 ??

Le Chapitô est une structure itinérante de diffusion, de création et d’éducation des arts vivants qui est au service de la population et des artistes de la Nouvelle-Calédonie.
Nous espérons, grâce à cet outil, participer à la promotion des arts vivants et au rééquilibrage culturel du pays.
Nous avons créé cet espace éphémère parce que nous avons la conviction profonde de la nécessité de l’art et de la culture dans la vie de chaque être humain. L’enjeu est d’aller au-devant de toutes les populations, par delà les provinces, en construisant avec elles, de nouveaux cadres de rencontres et d’échanges.

Le Chapitô en 2008 a été accueilli par 14 communes.

En province Nord ; Ponérihouen, Canala, Hienghène, Poindimié, Koumac, Poum, Koné.
En Province Sud ; Nouméa, place de la Moselle, quartier de Magenta, quartier de la petite Normandie, Bourail, et Mont-Dore.
En Province des Iles ; Lifou et Ouvéa.
Opérations annulées : Maré et Dumbéa

Plus de 18 000 spectateurs ont assisté aux représentations sous le chapiteau.

Nos missions et projet en 2009

La diffusion ; le Chapitô accompagne et coordonne la venue sous le chapiteau des compagnies professionnelles de Nouvelle-Calédonie et internationales en lien avec le théâtre de l’île). En amont, le Chapitô rencontre, puis propose aux communes ou centres culturels leurs spectacles sous forme de catalogue. L’implantation du Chapitô dans les communes restera sensiblement le même qu’en 2008. Nous resterons 10 jours au lieu de 6 jours en moyenne et souhaitons davantage impliquer les communes dans le projet,dans la logistique et le financement. En 2009, nous pourrons poser le chapiteau dans 20 communes.

L’itinérance

Le centre international pour les théâtres itinérants propose une charte qui correspond à nos problématiques ou réflexions. Chaque partenaire de notre association doit y accorder un intérêt particulier pour la pérennité du Chapitô.
La charte de théâtres itinérants :
- Proposer une relation singulière aux publics et tisser des liens avec les habitants qui les reçoivent, dans un esprit d’hospitalité réciproque.
- Assurer, grâce à leur équipement, une qualité constante de représentations, quels que soient les lieux qui accueillent.
- S’appuyer sur les compétences multiples des membres de leur équipe et revendiquer la nécessité d’un fonctionnement dans la durée.
- Questionner les provinces en participant à leur développement culturel et contribuer à la démocratisation et à la décentralisation artistique.
- Développer les échanges internationaux et déranger les frontières qu’elles soient géographiques, artistiques, économiques ou politiques.
- Construire des liens entre les équipes, encourager le compagnonnage, la diversité, l’échange et le partage des expériences.
- Transporter un imaginaire qui dépasse le temps de la représentation.
- Avoir des interlocuteurs institutionnels qui soient à l’écoute des spécificités liées à l’itinérance.

La création ; composée d’artistes et de techniciens du spectacle, la structure à également ses propres productions. L’objectif est aussi de favoriser l’expression artistique de ses membres en les conduisant à se confronter à d’autre compagnie, d’autres méthodes, d’autres orientations.
Suite aux diverses rencontres et stage réalisés par le Chapitô,un projet de spectacle pour 2009 s’est imposé. « Cabaret sous le toile » sera créé et diffusé pour la première fois à Yaté .

RESIDENCE
DU CHAPITO DE NOUVELLE CALEDONIE A YATE

L’association le Chapito de Nouvelle-Calédonie souhaite s’implanter un mois et demi sur la commune de Yaté. Durant cette période, la commune sera dotée d’un espace culturel.
Ce projet est porté par Anne-Sophie Arzul, directrice artistique du Chapitô, Marina Tchembo élue à la culture jeunesse pour la commune de Yaté et Richard Digoué chorégraphe de la compagnie Nyan.

Le programme du 16 février au 29 mars 2009

Période du 16 au 24 février : Entretien du chapiteau
Période du 26 février au 23 mars : Création du « Cabaret sous la toile »
Dans cette période, il est également prévu :
- Atelier initiation danse et théâtre
- Échanges des scolaires avec les artistes en création
- Soirée communale sur la mise en valeur des pratiques artistiques de Yaté

Période du 23 au 29 mars : Diffusion des spectacles « Popinée » compagnie Nyan et « Cabaret sous la toile » le Chapitô avec séances scolaires
Le week 28 et 29 mars, nous souhaiterions proposer un événement sur la commune de Yaté
« Week-end artistique à Yaté »
Le principe : Les gens passent le week-end sur la commune (balade, gîte) et le soir assistent aux spectacles (avec de l’artisanat et de la restauration sur le site du Chapitô)

Logistique et financement (voir budget)

Voici une proposition de cahier des charges pour les cinq partenaires du projet.

La commune de Yaté :
- Terrain d’implantation du chapiteau
- Eau
- Électricité pour le quotidien de l’équipe (groupe électrogène pour les spectacles)
- Les toilettes
- Les couchages
- Les repas pour la période du 23 au 29 mars
- Le lien avec les associations de la commune
- Navette

Le Chapito
- Le Chapitô coordonne le projet, dossier et montage financier
- Mise à disposition du chapiteau et accompagnement de la soirée communale
- Anime des ateliers initiations danse et théâtre
- Organise les séances scolaires et les actions culturelles en lien avec les écoles et le collège

Le service de la culture de la province Sud
- Subventionne le projet sur l’implantation du Chapitô (fonctionnement)
- Subventionne en partie la création « Cabaret sous la toile »

L’office de tourisme de la province Sud
– Accompagne le projet sur la communication du week-end artistique
– Soutien la commune et Yaté sur la logistique de l’événement.

Goro Nickel
- Achète les spectacles
- Finance les repas durant la période de la création « Cabaret sous la toile »

L’idée du spectacle «Cabaret sous la toile » est de proposer au public calédonien une soirée festive et familiale à chaque passage du Chapitô dans une commune. L’occasion de mettre en valeur la diversité artistique et culturelle de notre pays.

Thématique de création :
L’humour dans la musique et la chorégraphie
Le spectateur au cœur du cabaret
Le spectateur peut- il faire rire l’acteur ?
La scénographie du chapiteau, la déambulation
Le texte comique et la société calédonienne

L’éducation artistique ; Le Chapitô continue en 2009 d’accompagner la diffusion des spectacles en séances scolaires par de nombreuses actions de sensibilisation auprès du jeune public (rencontre avec les artistes, l’équipe technique, atelier découverte…). Nous souhaitons axer notre travail de sensibilisation autour du rôle de spectateur.

Être spectateur

Être spectateur, ce n’est pas simplement recevoir passivement des images et des paroles, c’est les construire avec nos propres histoires et notre imaginaire. Chacun ressent le spectacle à sa manière. C’est une question d’émotion et de personnalité.
C’est pour ça que le rôle du spectateur est primordial pour que le spectacle soit agréable à découvrir. Tout d’abord il ne faut pas être en retard parce que les spectacles commencent toujours à l’heure, et sinon cela dérange le déroulement du spectacle. C’est une histoire de respect, on ne parle pas, on ne mange pas, on ne boit pas, on ne prend pas de photo, on évite de se lever pendant la représentation pour ne pas faire de bruit et ne pas gêner les autres spectateurs et les artistes.
Le théâtre, la musique ou la danse sont des arts vivants, ils ne peuvent exister sans spectateurs. Sa force est dans l’échange entre la scène et la salle.
À la fin du spectacle, les artistes saluent le publics, les spectateurs applaudissent plus ou moins fort et longtemps selon s’ils ont aimé ou pas.
Pour que l’échange soit complet, l’association du Chapitô se propose de faire le relais entre les compagnies artistiques et les populations de différentes manières. Des rencontres et des ateliers sont organisés après ou avant les représentations pour permettre aux scolaires de mieux comprendre le déroulement des spectacles et de partager avec les artistes leurs manières de travailler.
Des visites du chapiteau sont mises en places pour que le public appréhende mieux la structure et que les spectacles se passent dans les meilleures conditions possibles.

Extrait du carnet de route du Chapitô

Au début, rien. Et puis au loin, sur la route, on voit apparaître un convoi. Un camion de 19 tonnes, une camionnette et un pick-up qui tracte une remorque. La vie du Chapitô, de ses artistes et de ses monteurs commence là, c’est son empreinte. L’ensemble de la structure démontée reste peu de temps en halte, sa vocation l’appelle aux quatre coins du territoire et au-delà.
Le Chapitô prend donc ses valises pour un long voyage de découverte et d’initiation réciproque. Tous les travailleurs du Chapitô partageront leurs temps sous la structure, du matin au soir, jusqu’au lendemain. On y mange, on y dort, on y chante, on y rêve. Cet espace éphémère s’implantera pour quelques jours ou semaines et repartira sur les routes à la rencontre d’autre population désireuse de partager l’aventure.
L’itinérance est l’élément constitutif de l’identité du Chapitô, de son histoire, de sa pratique et de son approche du public.

Association Le Chapitô de Nouvelle-Calédonie
N° RIDET : 8514110/001 – code APE : 913 E
BP 628 98845 Nouméa Cedex
Tél : 27 56 36
Mail :lechapito@gmail.com

lamioutta |
Précieux papiers |
Et un p'tit tour |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Festival du Crépuscule
| Arno et le bois
| mathieuh